Conseil municipal du 30/06/2014

La décision de modifier le PLU a été prise ainsi que la constitution d’une commission PLU, ceci faisant suite aux modifications apportées à la loi par Mme Royal. Nous ne pouvons que nous féliciter de la création de cette commission, appelée de nos vœux en amont du conseil dans nos questions. Tous les élus en sont membres, c’est une autre bonne nouvelle. Nous espérons que les conditions de réunions seront compatibles avec le plus grand nombre.

Des décisions concernant le choix du prestataire pour la micro crèche ainsi que pour l’augmentation de 1 % du tarif des repas de la cantine et de la garderie de l’école ont été prises.
Les élus MEA ont fait savoir qu’il était difficile de prendre des décisions sur des chiffres découverts en séance, parfois complexifiés par les explications nébuleuses et confuses de M. Groh…
A cette occasion, nous avons également signalé qu’il semblait hors d’âge l’utilisation du papier pour les informations diffusées en séance. Il nous paraîtrait plus judicieux d’utiliser des moyens informatiques permettant la projection de ces informations pour tous.

Questions diverses :

M. Martin a tenu à lire un courrier envoyé en recommandé au Maire faisant part de son mécontentement concernant sa non reconduction à la présidence de la commission des affaires sociales, ceci sans aucune concertation préalable…

Le départ de l’association de Zumba vers Andelu a été longuement débattu, tout cela pour un refus d’utiliser la salle des fêtes située près de l’Intermarché. Cette salle doit rester événementielle selon le Maire… Le maire d’Andelu est visiblement plus souple… Dommage qu’une activité associative quitte le village… Mme Paniccia présidente de l’association et élue au conseil municipal sur la liste Manné, semble également regretter cela…

La zone de stockage de boues à Herbeville à également été rappelée au maire, ce dernier se contentant de répondre qu’il s’agit d’un sujet relevant de la commune voisine. Le maire à même indiqué qu’il est possible de faire une démarche individuelle en préfecture… Pourtant, nous lui avons rappelé qu’il existe des dispositions du Code Civil permettant de faire entendre à Herbeville les doléances de Mareil sur le sujet.

Rebondissant sur cette remarque nous avons demandé quelles actions avaient été entreprises par la mairie concernant le captage des Bîmes pour lequel un arrêté préfectoral n’est pas appliqué. M. Manné a indiqué s’être occupé de la situation, nous demanderons régulièrement des nouvelles de ce dossier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.