Deuxième vice-président, de la CCGM, il est en charge des équipements culturels et sportifs, ainsi que des actions se rapportant à l’enfance et la jeunesse. Il est également président de l’association patrimoniale de la plaine de Versailles du plateau des alluéts et de la vallée de la Mauldre (APPVPA) couramment appelé « Association de la Plaine de Versailles », espace de communication et d’échange de l’ensemble des partenaires du territoire pour l’établissement d’un projet de développement durable commun aux agriculteurs et aux citadins. Le SCOT (Schéma de Cohérence Territorial) de notre communauté de communes est un produit de ces échanges.

L’APPVPA, notre SCOT et les maires des 11 communes qui constituent la CCGM « marchant d’un seul pas », sont selon Mr Loisel, les meilleurs gages pour maintenir notre cadre de vie actuel. Face aux grands regroupements communautaires imposés par l’état la CCGM est faible en taille (environ 25 000 habitants) et limitée en moyens. Selon Mr Loisel, l’augmentation croissante des impôts communautaires (particulièrement en 2016 et 2017) compense tout juste la baisse des dotations de l’Etat sans générer d’autofinancement et/ou de possibilité d’emprunt nécessaires au développement de l’intercommunalité. « Nous devrons stabiliser le niveau des impôts et trouver des ressources nouvelles par la mutualisation, un développement économique dynamique et une augmentation maitrisée de la population de la CCGM».

Sans moyen supplémentaire un éclatement de la CCGM, est possible, avec une dispersion sur les 3 grandes entités qui nous entourent : Versailles Grand Parc, St-Quentin et cœur d’Yvelines. Ces rattachements, par morceaux, conduiraient à une transformation en profondeur de notre espace de vie de rural à urbain (voir Bailly et Noisy le roi).

MUTUALISATION
Réalisé :
La gestion des centres de loisirs qui est centralisée

En cours
Un appel d’offre pour les cantines des écoles a été lancé et devrait entrainer un
gain de 8% sur l’ensemble des coûts correspondants. A noter que ce document est constitué de 3 lots, « afin de ne pas bousculer les façons de faire actuelles » :
Lot 3- spécifique pour Mareil sur Mauldre
Lot 2- spécifique pour St Nom la Bretèche
Lot 1- pour tous les autres
En conséquence les « bénéfices » ne seront pas les mêmes pour tous.

La commission enfance, jeunesse et bâtiments associés, qui se réunit 3 à 4 fois par an, préconise de ne rien changer aux rythmes scolaires pour l’année 2017/2018. Afin de permettre à chaque commune de s’organiser, en concertation avec les parents d’élèves pour la rentrée 2018/2019.
C’est cette commission qui choisit les travaux à effectuer par la CC en fonction des demandes de chaque commune et de l’urgente nécessité de ceux-ci (maison des jeunes de Maule, bâtiments sportifs de Feucherolles). Il n’y a eu aucune demande de Mareil-sur-Mauldre.
Plutôt que de travailler dans l’urgence cette commission voudrait établir un plan de maintenance pluriannuel des bâtiments en question sur l’ensemble des communes.
Un autre souhait est le développement d’événements culturels communautaires. Ces spectacles/événements tourneraient sur les différentes communes. Cela nécessiterait  des moyens de transport adaptés pour les enfants et quelques enseignantes volontaires.

La troupe théâtrale de Feucherolles, «  ZC Animation », maintenant intercommunale, présentera son spectacle musical ALICIA en décembre à Maule.

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE
C’est une nécessité vitale pour la communauté de commune et sur un plan pratique une recherche volontaire de chaque commune. Il reste lié à l’arrivée du très haut débit dans nos communes et l’offre en matière de moyens de transport.

Depuis 2016, la CCGM adhère à l’association Initiative Seine Yvelines qui soutient la création la reprise et le développement d’entreprise par des prêts à taux zéro : Feucherolles, Chavenay et Crespières, développent déjà des zones d’activités. PERICORD en bord de village, « Start-Way Feucherolles » équipée du très haut débit, propose des bureaux meublés, équipés, avec proposition de services pour les entreprises naissantes et les autres, à partir de 200 euros la semaine ; et la possibilité de bénéficier d’espace réunion porte d’Auteuil à Paris…

Octobre 2017