Démission du conseil municipal

Démission du conseil municipal

Lors du conseil municipal du 13 mars dernier, j’ai chargé mes collègues élus MEA de transmettre au maire ma lettre de de démission de mon mandat de conseillère municipale.
Depuis la rentrée 2015, je vis une partie du temps en Pologne où mon mari est actuellement en poste et où mon plus jeune fils est actuellement scolarisé.
Après une première année qui avait valeur de test et au cours de laquelle je me suis arrangée pour concilier mon engagement et mes contraintes familiales, notre expatriation a été amenée à se prolonger.
Je reste contribuable et électrice à Mareil où je suis présente de façon très régulière, cependant je considère que la fonction d’élu(e) municipale implique une résidence permanente sur la commune et une disponibilité que je n’ai plus aujourd’hui .
Je reste impliquée dans le bureau de l’association MEA au sein de laquelle je continuerai à soutenir et relayer le travail de mes collègues élus.
Vous trouverez de plus amples informations sur mon remplacement dans le compte-rendu du conseil municipal du 13 mars 2017.

Délits à Mareil

Délits à répétition à Mareil sur Mauldre

Véhicules volés, vandalisés, capot découpé, pneus démontés, tentative de vol de batterie et effractions diverses … il ne se passe pas une semaine sans que l’on entende que les uns ou les autres ont subi ce type de préjudice à Mareil.

Bien informés que le village n’est pas surveillé, les malfrats viennent tranquillement y faire leurs courses…

Malgré ça, et après au moins 4 années où, sur le dossier de la vidéo surveillance, on nous souffle le chaud et le froid pour mieux masquer le défaut de réelle initiative, la pose de caméras n’est toujours pas effective.

A défaut d’empêcher les actes délictueux, elles seraient peut-être dissuasives et permettraient d’aider à l’identification des malfaiteurs et des véhicules utilisés pour commettre leurs méfaits. Ceci serait particulièrement vrai au niveau de la résidence où il n’existe que 2 entrées et sorties faciles à mettre sous surveillance ainsi que pour le parking de la gare qui a été également été le théâtre d’agressions.

Malheureusement, on ne peut que constater l’immobilisme de la municipalité sur le sujet.