IMG_6275       Le mercredi 2 juillet dernier, s’est tenue une réunion sur le thème de la sécurité dans la salle annexe de la mairie.

Cette réunion réservée à nos adhérents et sympathisants a été animée par Fabienne Boulard et Thierry Henneman, tous deux fonctionnaires de police et Mareillois.

Ils nous ont exposé les précautions à prendre notamment avant un départ en vacances.

Voici pêle-mêle quelques-unes de ces précautions:

-prévenez la gendarmerie de votre absence en mentionnant les dates de départ et de retour, ainsi que les noms des personnes susceptibles de venir chez vous lors de celle -ci.

Ils effectueront des rondes de sécurité régulièrement, et en cas de problèmes annoncés dans votre secteur, ils sauront que votre maison est vide d’occupants, et donc plus à même de se faire visiter.

– Remettez vos clés à une personne de confiance, un voisin par exemple, qui se chargera de relever le courrier, ouvrir et fermer les volets pour simuler une présence…

–  La télésurveillance peut être une solution adaptée si la société qui la gère est sur place et peut intervenir. Mieux vaut vérifier qu’elle est gérée depuis un lieu proche avant de souscrire. Sinon une alarme avec une sirène stridente peut avoir un effet très disuasif.

– Vous pouvez soit laisser une lampe allumée (avec ampoule économique!), ou investir dans un programmateur, qui allumera et éteindra les lampes que vous aurez choisies.

— Le plus souvent, les intrus ne restent guère plus de 3 à 4 minutes par pavillon: aussi n’hésitez pas à bloquer les accès: entravez les fenêtres avec un balai, placer des charges derrières les portes… tout ce qui fera perdre du temps aux vandales.

– Ne laisser rien traîner dans votre jardin: tuyaux d’arrosages, échelles… afin de ne pas faciliter la tâche aux cambrioleurs.

– Lors d’un vol constaté, ou tout ce qui vous paraît suspect,  appelez le 17. Trop de délits sont restés non déclarés car tout le monde s’en remet aux autres!! Il vaut mieux que les forces de l’ordres soient prévenues 6 fois que pas du tout.

-Encore une fois, vous connaissez votre quartier: une voiture inconnue garée  dans la rue, des individus suspects déambulant dans vos rues: n’ayez pas peur de l’indiquer aux agents par téléphone, votre bon sens souvent  suffit! De plus en cas de problèmes, les agents feront vite le rapprochement avec votre appel,  et surtout, trop de vols auraient pu être évités ou contrecarrés si quelqu’un avait prévenu les forces de l’ordre.

– Le 17 est un numéro global vous basculant dès que vous avez donné votre adresse à la gendarmerie ou au poste de police le plus proche du délit. Il vaut mieux composer le 17 de nuit, car souvent les gendarmeries (comme c’est le cas à Maule par exemple), n’ont qu’une permanence légère.

-Restez en ligne, l’agent qui vous a répondu a déjà envoyé une patrouille à l’annonce de l’adresse: les informations qu’il vous demandera par la suite seront précieuses à cette patrouille pour les aiguiller.

 

IMG_6279 

Les escroqueries « Fausse qualité »

Depuis quelques temps, une vague d’escroqueries de ce genre a été constatée, à tel point qu’une cellule spéciale a été créée pour lutter contre ce phénomène. En clair: un individu se fait passer pour quelqu’un qu’il n’est pas, et profite de votre crédulité pour vous voler.

La meilleure défense étant la prévention, voici différents cas de figures rencontrés:

– Le faux agent EDF (ou Télécom, …) et le faux policier.

Un homme se présente chez vous vêtu de la tenue Edf, et prétend vérifier les compteur.  Il fait son relevé, et profite de sa visite pour vous proposer une étude gratuite de votre consommation d’électricité: il va vous demander de lui faire visiter la maison, pour son évaluation.

A ce moment, on sonne à votre porte: un ou deux policiers (faux eux aussi) vous demande si un individu est avec vous, et vous explique qu’il a été repéré par la police car c’est un escroc.  Ils l’arrêtent, et refont le tour de la maison pour voir avec vous si rien n’a été dérobé. Pendant ce temps, le complice en profite pour ramasser vos biens de valeur, profitant de votre confiance!

– Les faux contrôles en amont.

Tout commence  par une visite d’agent public, venu vérifier au choix: l’état de la charpente, les contrôles énergétiques… et visitant  votre maison en prenant des notes sur vos possessions.

Plus tard, il remettra ses notes à des complices qui sauront si votre maison vaut la peine d’être visitée ou pas.

– Les nettoyeurs de toiture.

On vous propose un prix imbattable pour rénover votre toiture.

Souvent l’homme qui se présente dit que l’entreprise n’est dans la région que pour un temps limité. Si vous acceptez: soit ils nettoient avec des produits type huile de vidange et vous abîment le toit, soit ils peuvent profiter de leur besoin de monter sur le toit pour accéder à l’étage, et vous voler vos objets de valeur.

Tous ces cas de figures ont très souvent un travail de prospection en amont: les marchés publics, une queue de supermarché… Les escrocs suivent une personne, et attrapent des bribes de conversation en prenant des notes, s’ils entendent en effet le nom de votre fils, quelques détails sur ses vacances, il leur sera facile de se rapprocher de cette personne en se faisant passer par exemple pour un collègue du fils en question, et ainsi mettre en confiance l’interlocuteur.

Se montrant extrêmement serviable, ils la raccompagne jusqu’à chez elle en portant les courses par exemple, leur donnant l’occasion de pénétrer dans le logement. Et là, au choix: vol direct, complice déguisé en policier…

 

Comment reconnaitre un vrai policier?

Avant d’ouvrir votre porte, quelques vérifications:

Sa carte lit être au format carte de crédit à l’horizontale, avec son matricule. Les anciennes cartes rectangulaires verticales (plus grandes), ne sont plus valables.

En cas de doute sur la carte, vérifier si vous en avez la possibilité le verso de la carte: souvent les fraudeurs se contentent de falsifier le recto uniquement.

Son matricule est repris au niveau de la poitrine, sur un velcroc, sur la tenue officielle. En cas de tenue civile, le matricule se retrouve sur le brassard. Le matricule doit toujours être visible.

Le doute persiste? N’ouvrez pas la porte, et appeler la gendarmerie la plus proche, ou le 17: si il doit y avoir une intervention chez vous, on vous le confirmera par téléphone.

Que faire si vous avez un escroc en face de vous?

Ne prenez pas de risques inconsidérés! Votre sécurité avant tout.

Essayez de mémoriser sa tenue, les noms qu’il laisse échapper, des détails physiques…

N’ouvrez pas la porte, si toutefois il est déjà chez vous , prétextez que vous attendez une visite d’ici quelques minutes, l’escroc voudra éviter la confrontation.

Dans tous les cas, appelez immédiatement le 17, en vous rappelant que ces escrocs sont des pros: vous n’avez rien à vous reprocher. De la rapidité de votre appel dépendra peut-être son arrestation, et la restitution des biens volés. En attendant les vrais policiers, mettez les détails que vous avez glanés sur papier pour être sur de ne rien oublier.

Parlez-en autour de vous, personne n’est à l’abri d’escroc ou de cambriolages, n’hésitez pas à inviter vos amis et connaissances à visiter cette page, la sécurité est l’affaire de tous!

Bonnes vacances.

IMG_6280

 

 

 

One thought on “Réunion Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.