Position de Gérard Le Bastard sur le cabinet médical

Explication de mon vote contre le mandat demandé par le maire pour l’exercice du droit de préemption urbain sur la vente d’une propriété sise à Mareil, dans le but de la transformer en une éventuelle maison médicale :

 

Considérant que :

  • Le remplacement de médecins partants est un sujet important qui se pose non seulement à Mareil, mais aussi de manière identique dans les communes voisines. Les solutions devraient donc être recherchées dans un cadre de coopération intercommunale de voisinage et devraient viser à un large regroupement de l’offre médicale aux habitants
  • L’absence de précision sur l’éventuel engagement d’un (ou de) médecin(s) à venir s’installer à Mareil, et les éventuels projets d’extension à d’autres offres des soins, ne permet pas de justifier le dossier. Une hypothèse de repli devrait exister
  • L’acquisition éventuelle de la propriété objet de la demande du maire est d’un coût très élevé pour son achat, son aménagement, sa mise aux normes, de l’ordre de 500 000€ à 600 000€, sans possibilité de subvention. Cette acquisition impacterait significativement le programme d’investissements de la commune sur plusieurs années
  • L’impréparation d’un tel dossier important, notamment l’absence d’une analyse des coûts totaux (acquisition, mise à niveau,…), des conditions de location et des ressources attendues, de la rentabilité d’un tel investissement, de l’impact sur les finances locales est trop flagrante. Nulle précision sur la capacité d’investissement résultante alors même que d’autres programmes hautement prioritaires comme les travaux à l’école, la sécurité ou la voirie nécessiteront des efforts considérables,. Une étude économique rigoureuse devrait être partie du dossier présenté
  • Un plan pluriannuel d’investissements (4 ou 5 ans) devrait être préparé, discuté et approuvé pour donner une vision sérieuse de l’avenir de la commune

 

Et en l’absence de toute nouvelle information pendant le conseil municipal, je ne peux que voter contre la délibération proposée et à demander la remise à plat de ce projet pour en présenter une analyse exhaustive indiscutable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.